ANTIGONE

Dans la mythologie grecque, Antigone est la fille d’Œdipe, roi de Thèbes et de la reine Jocaste.

Où Marilyn revêt son treillis d’Antigone

Lorsqu’Œdipe comprit qu’il avait tué son père et épousé sa mère Jocaste, cette dernière se pendit. Lui, se creva les yeux et partit en exil avec sa fille. A sa mort, Antigone retourna à Thèbes, où ses deux frères Etéocle et Polynice se disputaient le trône et s’entre-tuaient…stricto sensu.

C’est donc son oncle Créon, frère de Jocaste, qui hérita du trône. Considérant Polynice comme un ennemi de la patrie, il interdit que les honneurs de la sépulture lui soient rendus et ordonna que ses restes soient donnés en pâture aux chiens et aux oiseaux de proie.

Antigone, bravant les menaces de son tyran d’oncle, fut surprise par la garde royale en train de recouvrir de terre le corps de son frère. Créon la condamna à être enfermée vivante dans le tombeau des Labdacides.

Cependant, Tirésias, le grand prêtre d’Apollon, prononça un oracle à Créon : il devrait “enterrer les morts et déterrer les vivants” sous peine de réveiller la colère des dieux.

Lorsque Créon parvint au tombeau, il était déjà trop tard : Antigone s’était pendue. Hémon, son fils éploré, le menaça puis retourna son épée contre lui et s’écroula sur le corps de sa cousine et fiancée. Son épouse Eurydice (de Thèbes), mère d’Hémon, se suicida à son tour laissant Créon seul, aspirant à une mort rapide.

15 % de réduction sur suicide collectif