Références

LES GORGONES

Dans la mythologie grecque, les Gorgones – Sthéno (la Puissante), Euryalé (Celle-qui-saute-loin) et Méduse (la Reine), filles des divinités marines Phorcys et Céto – sont des créatures fabuleuses qui habitaient près du jardin des Hespérides, aux confins de la Libye.

Ta gorgone se transforme en furie sous amphètes
Et j’en deviens baba et les 40 voleurs

Dans l’Odyssée, lorsqu’Ulysse rendit visite aux âmes des morts, Homère n’en mentionna qu’une seule sans la nommer. Il s’agit sans doute de Méduse, ses deux soeurs étant immortelles.… Lire la suite...

LA CHIMÈRE

Dans la mythologie grecque, la chimère est une créature malfaisante née, comme Cerbère et l’Hydre de Lerne, des terrifiants Typhon, dieu primitif cracheur de feu, et Echidna, déesse mi-femme et mi-vipère.

Mais loin de moi l’idée d’être irrévérencieux
Et d’flinguer les chimères qui rendent le monde heureux

Mentionnée pour la première fois dans le livre VI de l’Iliade, Homère suggère qu’elle ait une tête de lion, un ventre de chèvre et une queue de serpent. La Théogonie d’Hésiode la décrit cependant dotée de trois têtes.… Lire la suite...

LES CHIENS DE L’ENFER

A l’instar des chiens noirs de l’Ankou qui incarnent les damnés des Monts d’Arrée ou du Cadejo Negro d’Amérique Centrale, le chien a depuis la nuit des temps été associé à la mort. Tandis qu’un Kirkegrim gardait les cimetières scandinaves et qu’un Barghest gardait ceux du Yorkshire, certains chiens sont devenus mythiques.

Quand les chiens vitreux de la peur
Flairent l’odeur sucrée de la mort

Dans la mythologie grecque, Cerbère est un chien monstrueux né de Typhon et Échidna, tout comme l’Hydre de Lerne et la Chimère.… Lire la suite...

L’HYDRE DE LERNE

Dans la mythologie grecque, l’Hydre de Lerne est un monstre né de Typhon et Echidna qui fut élevé par la déesse Héra (Junon) près d’Argos.

Pétales rapaces d’une hydre aux yeux de tarentule
Dans le tumultueux chaos des particules

Communément doté de neuf têtes de serpent, ce nombre diffère toutefois selon les sources : sept selon Conrad Gesner et Jan Jonston, neuf selon le pseudo-Apollodore et Hygin, cinquante selon Simonide de Céos ou encore cent selon Ovide et Diodore de Sicile.… Lire la suite...

ODIN

Odin est la divinité principale de la mythologie nordique.

Borgne depuis qu’il a échangé son œil gauche contre le privilège de boire à la source de la sagesse et de la connaissance, Odin décide d’acquérir la science des runes – l’écriture sacrée des dieux – en se suspendant par les pieds à l’une des branches d’Yggdrasil, le frêne sacré qui surplombe les neuf mondes de l’univers.

Doux chaman en exil, interdit de sabbat
Tu pressens de là-haut les fastes à venir

Après neuf jours et neuf nuits de sacrifice, le flanc transpercé de sa propre lance, le secret des runes se révèle à lui au terme d’une ultime transe chamanique.… Lire la suite...