Psychanalyse du singe

PSYCHANALYSE DU SINGE

(Paroles et Musique : H.-F. Thiéfaine)

Si j’étais Dieu, je ne croirais pas en moi
Si j’étais moi, je me méfierais

J’ai appris à jouer la guitare
Avec la méthode Ogino
Émerveillé par l’art pour l’art
Comme une poule devant un mégot
J’étais déjà un petit barbare
Qui chantait pour sa libido
Et franchement c’est beaucoup plus tard
Que j’appris à être cabot
Je ne chante pas pour passer le temps
Mais pour me rendre intéressant

Pour être chanteur populaire
Faut avoir l’esprit de mission
La position du missionnaire
Ca manque pas d’imagination
Et je me jette sous les projos
Avec mon sourire engagé
En me disant vas-y coco
T’as la meilleure place pour draguer
Je ne chante pas pour passer le temps
Mais pour me rendre intéressant

Le jour de ma naissance un éléphant est mort
Et depuis ce jour-là je le porte à mon cou

Je me fais un peu prétentiard
Mais c’est la règle du boulot
Si tu joues pas les vieux ringards
On te prend pour un rigolo
Alors je me montre à la barre
Avec mes triques et mon zozio
Pour pas pisser dans ma guitare
En refoulant ma parano
Je ne chante pas pour passer le temps
Mais pour me rendre intéressant


Le dernier couplet sur l’album “En concert vol.2” est remplacé par :

“Je me fais un peu prétentiard
Mais c’est la règle des gogos.
À trop squatter les lupanars,
On prend l’affreux rire de l’idiot
Alors je me montre et me marre
En agitant tous mes grelots.
Bientôt je pisserai dans ma guitare
En m’exhibant pour le Psy-show.”

Merci à nico83 pour ses commentaires du 28 octobre 2015 et le lien pour le Psy-show.