ISIS

Isis est sans doute la divinité la plus populaire du panthéon égyptien. Soeur/épouse d’Osiris, fille de Geb, le dieu de la terre et de Nout, la déesse du ciel, son nom égyptien (“Aset”) signifie “siège”.

Comme un arbre mort
Au milieu du désert

Après avoir usurpé le trône de son père , jugé trop vieux, Geb le divisa entre ses deux fils : Osiris reçut les terres fertiles, tandis que Seth obtint la souveraineté sur le désert aride.

Grâce en partie au pouvoir qu’Isis avait obtenu de Râ en s’emparant de son nom caché (seules des incantations incluant le nom véritable de Râ pouvaient guérir le dieu du soleil d’un sort qu’Isis lui avait elle-même jeté), Isis et Osiris apportèrent aux Égyptiens les bienfaits de la richesse et de la civilisation.

C’est moi Borniol
Et je viens livrer le cercueil

Seth, jaloux, échafauda alors un plan afin de se débarrasser d’Osiris et s’emparer du royaume. Ayant obtenu les mensurations exactes de son frère, il fit fabriquer un magnifique coffre qu’il promit d’offrir lors d’un banquet à celui à qui il s’adapterait le mieux. Naturellement, le coffre ne convenait à aucun des 72 complices de Seth (associés aux 72 anges-génies de la Kabbale). Lorsque Osiris s’y fut allongé, le piège se referma sur lui et ce qui allait devenir le premier sarcophage fut jeté dans le Nil. Osiris périt noyé, d’où sa couleur verdâtre sur la plupart de ses représentations. Seth, ainsi débarrassé de son frère put enfin prendre le pouvoir en Egypte.

Et tu cherches une vérité par-delà l’espace

Isis, archétype de l’épouse exemplaire, se mit à la quête de son époux. Elle parvint à retrouver le coffre à Byblos, emprisonné dans le tronc d’un tamaris, le ramena en Égypte et se cacha dans les marais du Delta. C’était cependant sans compter la détermination de Seth, qui, découvrant la retraite d’Isis, s’empara du sarcophage et dépeça le cadavre d’Osiris en quatorze morceaux qu’il dispersa. Aidée de sa soeur Nephtys, Isis réussit à retrouver tous les morceaux excepté le phallus, avalé par un poisson.

Vas-y déchaîne-toi sur mon corps
Vas-y mimine fais-moi la mort

Ému par les lamentations des deux soeurs, Râ envoya auprès d’elles Anubis, le dieu à tête de chien, qui embauma le corps d’Osiris et façonna ainsi la première momie. Isis remembra son mari mort à l’aide d’un phallus en bois, lui redonna le souffle et conçut un fils, Horus, qu’elle éleva en secret jusqu’à ce qu’il soit apte à venger son père désormais souverain du royaume des morts.

Oui par Isis et Déméter, les matrones associées
Que va penser de vous votre si bonne Vierge Marie ?

Au cours des IIIe et IIe siècles avant notre ère, le culte d’Isis, déesse de la magie devenue déesse de la fertilité et de la maternité, s’installe à Athènes où les Grecs la vénèrent comme une nouvelle Déméter.

Avec les yeux drapés de lapis-lazuli